Qui est l'apporteur d'affaires immobilier ?

A propos de l'apporteur d'affaires immobilier


L’apporteur d’affaires est une personne mettant en relation des fournisseurs vers des prospects et vice versa. Si la transaction se réalise, l’apporteur perçoit une commission. L’activité d’apporteur d’affaires convient à de nombreux secteurs, dont celui de l’immobilier. En recommandant des professionnels auprès de personnes qui souhaitent vendre un bien immobilier, le prescripteur interagit à la réalisation d’une transaction immobilière. Il devient « apporteur d’affaire » et à ce titre il peut percevoir une commission de la part du négociateur immobilier. L’apporteur d’affaires en immobilier peut devenir rapidement une source de contacts pour un professionnel de l’immobilier.

Presque tout le monde peut devenir apporteur d'affaires : salarié d'une entreprise à condition de ne pas faire de concurrence à son employeur, commercial, demandeur d'emploi, dirigeant d'entreprise, étudiant, sénior, toutes autres personnes majeures. Si vous connaissez dans votre entourage des personnes (amis, famille, voisins, collègues de travail…) qui vendent un bien immobilier et que vous communiquez l’information à un professionnel de la transaction immobilière, vous pouvez devenir apporteur d’affaires.



Bien évidemment, faire de ce rôle de médiation un job à temps complet sans statut est très risqué. Un apporteur d’affaires peut rapidement se voir pris pour cible par le Trésor Public et l’URSSAF qui re-qualifiera les sommes perçues. C’est donc à titre exceptionnel qu’un particulier peut participer au développement commercial d’un conseiller immobilier.

Si son activité est plus régulière, il est soumis au Code de commerce et aux règles auxquelles se plie un commerçant.

Compte-tenu de la réforme du régime de la micro entreprise (ex-auto entrepreneur), il est très intéressant de l’adopter pour cette activité qui ne présente aucun risque majeur. En effet, dans le cas où l’activité ne rapporterait aucun chiffre d’affaires, il n’y aurait aucun impôt sur le revenu, pas plus que de charges sociales.

L’apporteur d’affaires en immobilier est soumis à l’imposition des prestations de services. En micro entreprise, il peut réaliser jusqu’à 70 000 euros par an - soit 5 833 euros par mois.

Pour des revenus annuels inférieurs à 50% du plafond de la sécurité social soit 1688€ /mois, l’apporteur d’affaires en immobilier peut bénéficier du statut de VDI (vendeur à domicile). Il permet d’exercer cette activité et être rémunéré dans le respect des règles sans créer d'entreprise. Le statut de VDI peut se cumuler avec une activité salariée pour laquelle il constitue un complément de revenu, à condition que le contrat de travail salarié ne l’interdise pas. Ce revenu est exonéré de cotisations sociales Jusqu’à 546€ de commissions par trimestre. Le régime reste très favorable jusqu’à 1456€ de revenu trimestriel.



En activant son réseau, à travers le « bouche à oreille » et en recommandant les services d’un bon professionnel de l’immobilier, il est très facile, quelque soit sa situation personnelle, d’arrondir ses fins de mois en devenant apporteur d’affaires immobilier.